Santé – Les médecins vont pouvoir vacciner

A la fin de cette semaine, les médecins de ville isérois qui sont volontaires auront la possibilité de procéder aux premières injections du vaccin britannique AstraZeneca.

Dans un premier temps la vaccination s'adresse aux patients âgés entre 50 et 64 ans souffrant de comorbidités.

Le médecin doit aussi contacter les patients pour savoir s'ils sont intéressés, et surtout organiser une demi-journée dans le cabinet à la vaccination afin d'éviter les mouvements de population.